LA SCULPTURE

La sculpture est une intuition artistique qui s’exprime à travers pierre, bois, terre, verre ou tout autre matériau et/ou aussi par un travail de modelage (terre, cire, plastiline). Elle correspond à la volonté plastique d’introduire une forme dans l’espace en ajoutant la dimension offerte par la profondeur de l’objet.
La sculpture compte parmi les plus anciens des arts.

D’abord à destination essentiellement religieuse, monumentale ou décorative, la sculpture profane ou à des fins purement esthétiques n’est apparue que dans la Grèce hellénistique et s’est surtout développée dans les temps modernes.

Dans son acception du XX siècle, le mot sculpture désigne plus précisément l’interprétation moderne de la forme artistique en trois dimensions.

La sculpture n’est pas la statuaire, elle ne remplit aucune fonction déterminée. C’est une création autonome, dont l’iconographie, les techniques, les matériaux et les dimensions peuvent varier à l’infini.

Dans les recherches modernes ou contemporaines ont pris place également d’autres approches, assemblages, récupération de matériaux, travail direct du métal, emploi de matériaux organiques, parfois non durables.

Les matériaux
Le choix des matériaux couvre ceux traditionnels de la sculpture, (bois, pierre, terre, bronze, plâtre, cire, jusqu’à ceux d’usage plus récent, métal (assemblé ou soudé), résines, verre, ciment, matériaux mixtes.
De ce fait le nombre de techniques applicables s’est élargi et la trousse traditionnelle du sculpteur/modeleur (outils de taille et outils de modelage comme mirettes, ébauchoirs, couteaux…) a changé en incorporant des outils propres à l’industrie (postes de soudure divers, meuleuses, ponceuses). Cette richesse de possibilités ne sera jamais gratuite, chaque œuvre s’exprimera dans un matériau propre au projet avec des techniques induites.

La lettrede l’académie

Inscrivez-vous pour recevoir toute l’actualité de l’Académie

Inscription

Consulter les archives de la lettre de l'académie